Encens en Bâtons

Les encens en bâtons d’Arbor’Essences

 

On attribue à l’Inde, surnommée “Mère des fragrances” une maternité des senteurs, et il est vrai que si l’on considère cet immense pays du nord au sud, on ne peut qu’être émerveillés par la variété et la profusion du monde végétal..
En Inde l’encens est partout.Il fait partie de l’environnement au point de se confondre avec l’air ambiant.
L’Inde a produit de nombreuses variétés d’encens et tout particulièrement le Dhup, substance aromatique faite de résines que l’on soupoudre sur des charbons de bois.
De nos jours, la forme la populaire de l’encens est l’agarbathi, un bâtonnet dont le nom signifie en sanskrit”la combustion de l’agar noir”, fabriqué à l’origine avec du bois d’agar ou du bois de santal .A présent de nombreuses variétés de racines, écorces, bois, graines, fleurs, épices, etc…semblent être le tout venant, mélangés à des gommes comme le bois d’agar, de santal, de costus, de benjoin, etc..
Traditionnellement, l’agarbathi est fabriqué à partir d’une préparation constituée de 30 % de bois de santal, 20 % de bois d’agar, 5% de vétiver, 5% de kapurkashri, de 10 % de feuilles et de fleurs, 20 % d’oliban et de myrrhe, de 10 % de charbons de bois ou d’autres ingrédients.Le tout est mélangé avec de la sciure de bois, à quoi on peut aussi ajouter du miel
A présent, la production d’agarbathi est une industrie prospère et disséminée dans toute l’Inde et particulièrement dans le Mysore ou l’on peut trouver différentes sortes de bâtonnets.
Jasmin, Rose, Santal,Nag champa, Parijat, Cheantamani, Frankincense…